Challenge #94 – Lire un livre sur le syndrome d’Asperger

Hello les petits zèbres !

Ce week-end, j’ai réussi à boucler deux challenges : celui-ci avec le livre Asperger et fière de l’être d’Alexandra Reynaud, et le challenge #84 – Lire un livre obligatoire avec S/Z de Barthes. Je ne voulais pas faire un article sur les deux livre en même temps puisqu’ils n’ont rien à voir l’un avec l’autre, et que je n’ai surtout pas grand chose à dire sur le deuxième. Néanmoins, il aura droit à son article comme tout le monde.

 

Le livre d’Alexandra Reynaud est un formidable témoignage. Moi qui ne connaissais pas réellement l’autisme, et encore moins le syndrome d’Asperger, j’ai eu un grand plaisir à le découvrir à travers ma lecture. Je vous invite d’ailleurs vous aussi à le lire car il déjoue toutes les idées reçues, les préjugés, qui sont véhiculés par la société, surtout française, au sujet de l’autisme. Il y a également un passage du livre narrant dans les grands points l’histoire du syndrome d’Asperger, et ce n’est pas joli joli.

Le syndrome d’Asperger est ce qu’on appelle un handicap invisible. Beaucoup de difficultés pour les personnes ayant ce syndrome, elles fournissent beaucoup d’efforts au quotidien pour se fondre dans la masse, si bien que nous tous aujourd’hui avons au moins croisé quelqu’un ayant le syndrome d’Asperger sans en avoir conscience. Pourtant, ce n’est pas facile au quotidien, et si nous étions mieux informés, il serait facile d’aider tous les jours ces personnes pour qu’elles soient moins fatiguées.

A. Reynaud nous dit aussi qu’il y a autant de manière d’être aspie ( = ayant le syndrome d’Asperger. Toujours écrit avec un « e » au bout, même au masculin) qu’il y a d’aspie. C’est-à-dire que tous les Asperger ne vont avoir tous les mêmes « symptômes » et avec la même intensité, et qu’ils ne ressentent pas le monde tous de la même manière. Mais il y a cependant quelques points communs dont la difficulté dans les relations sociales, qui sont compliquées, qui fatiguent.

En bref, j’ai véritablement adoré ce livre, et notamment sa conclusion par le message qu’elle fait passer :

Etre aspie n’est pas être meilleur ou moins bon, c’est tout juste être autrement.

Le sujet m’a tellement plus et passionné que d’autres livres sont arrivés dans ma boite aux lettres … Et je compte bien les lire très rapidement.

A bientôt !

Publicités

Un commentaire sur “Challenge #94 – Lire un livre sur le syndrome d’Asperger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s